Histoire de Lacroix Falgarde

Fil d'infos

Prochain Conseil municipal

Le prochain Conseil municipal se tiendra le vendredi 10 juillet 2020 à 20h au Foyer rural.

Horaires d'ouverture de la mairie pendant les vacances

 La mairie est ouverte tous les jours du lundi au samedi de 9h à 12h sans rdv et le mercredi après-midi de 14h à 17h.

CORONAVIRUS - INFO COMMERCANTS

Si vous avez besoin de vous rendre au Centre commercial Verte Campagne, consultez au préalable les horaires et services proposés en cliquant ici

CORONAVIRUS - CONSULTATIONS

Plusieurs centres ont ouvert à proximité de Lacroix-Falgarde:

- Un centre de consultation à Pins-Justaret : cliquez ici pour plus de détails

- Trois centres de regroupements de médecins à Baziège, Castanet-Tolosan et Ramonville-Saint-Agne : cliquez ici pour plus de détails

Cartographie

Travaux, infos trafic... suivez les activités de votre commune Voir le plan

Histoire de Lacroix Falgarde

Comme son nom l'indique la commune est formée de deux hameaux, situés à deux kilomètres et séparés par un coteau au pied duquel est assis Falgarde sur le versant Est  et Lacroix sur le versant Ouest au bord de l'Ariège.  

Falgarde est le noyau primitif de la commune. Le toponyme de Falgarde pourrait avoir une origine végétale et dériver de l'occitan, celle du hêtre, fau, fag ou de la fougère, faugiéra, falguiera (lieu planté de fougères).

Le premier habitat de Lacroix s'est formé lui sur les bords de l'Ariège par des hommes faisant le flottage du bois. C'est d'une ancienne coutume qui consistait à planter des croix à la croisée des chemins que découle le nom de Lacroix. Ainsi on a appelé ceux << de la croix>> les habitants vivant au-delà de la croix. Dans un premier temps Lacroix s'écrivait en deux mots: La Croix.

Pendant la guerre de cent ans, partit de Bordeaux en 1355, à la tête de 1800 hommes, Édouard Plantagenêt,  prince de Galles (appelé le '' Prince Noir'' en référence à son armure), marche sur Toulouse. La chevauchée du prince sème la terreur, le 27 octobre 1355 il est sur les bords de l'Ariège, il trouve un gué  non loin du confluent et décide de cantonner sur les hauteurs de Falgarde. Le 28 il se remet en marche sur Castanet où il brûle le fort.  Les terres relevant du clergé, Falgarde semble avoir été épargné, seul  le lieu dit '' Le Prince'' est sans doute un rappel de ce fait historique.

clicking on ".info-list__indicator" removes class "active" on ".info-list__indicator.active" clicking on ".info-list__indicator" removes class "active" on ".info-item.active" clicking on ".info-list__indicator" adds class "active" on target clicking on ".info-list__indicator:nth-of-type(1)" adds class "active" on ".info-item:nth-of-type(1)" clicking on ".info-list__indicator:nth-of-type(2)" adds class "active" on ".info-item:nth-of-type(2)" clicking on ".info-list__indicator:nth-of-type(3)" adds class "active" on ".info-item:nth-of-type(3)" clicking on ".info-list__indicator:nth-of-type(4)" adds class "active" on ".info-item:nth-of-type(4)" clicking on ".info-list__indicator:nth-of-type(5)" adds class "active" on ".info-item:nth-of-type(5)"